'Vous êtes trop qualifié pour le poste à pourvoir'. Comment éviter cette objection?

'Vous êtes trop qualifié pour le poste à pourvoir'. Comment éviter cette objection?

Les personnes très expérimentées à la recherche d’un emploi sont souvent frustrées d’entendre les recruteurs objecter qu’elles sont trop qualifiées pour le poste à pourvoir, après qu’elles se soient démenées pour mettre en avant leurs atouts au cours de l’entretien de recrutement.
Comment contourner cet obstacle ?

Les raisons les plus évidentes qui devraient motiver les recruteurs à vous choisir sont évidentes, et vous devez vous en souvenir pour les rappeler :

  • Adaptation rapide au poste ;
  • Totale autonomie dans le poste quasi-immédiate ;
  • Capacité à dépasser les limites du poste pour prendre d’autres tâches.
D’autres avantages, moins évidents, font des séniors de bons candidats :

  • Ils ont la capacité de former les autres ;
  • Ils peuvent remettre en question les mauvaises pratiques, et améliorer les procédures existantes ;
  • Ils peuvent partager l’expertise acquise dans leurs postes précédents ;
  • Les salariés plus âgés apportent leur maturité et une plus grande stabilité ;
  • Ils apportent également un nouveau point de vue dans le groupe de travail ;
  • Ils peuvent faire bénéficier de la variété de leurs expériences ;
  • Ils ont plus eu l’occasion de résoudre des problèmes et de traverser des moments difficiles ;
  • Ils sont plus résistants et rebondissent mieux après les échecs ;
  • Ils sont plus autonomes, plus motivés, et réclament moins de supervision ;
  • Ils ont souvent l’expérience du commandement ;
  • Ils ont un carnet d’adresses plus rempli et peuvent faire bénéficier de leurs contacts.

Trouvez-vous que certains des avantages énoncés ci-dessus correspondent à votre cas ?

Ne vous contentez pas de les asséner comme des évidences au cours de l’entretien, mais trouvez des exemples concrets pris dans votre professionnels, étayés si possibles de chiffres ou de faits factuels, pour prouver vos dires, et convaincre votre interlocuteur.
Soyez proactif, sachez les amener de façon élégante, tout en restant humble. Vous ne devez pas menacer votre recruteur, ou l’impressionner. Par exemple, si vous avez été responsable et que le poste à pourvoir ne comporte aucune responsabilité, abstenez-vous de mentionner cette part de vos prérogatives, et parlez de vous comme d’un membre de l’équipe.

Préparez votre intervention avant l’entretien pour que vos arguments apparaissent avant même que la surqualification pour le poste ne devienne votre problème.

Source : Jobfully.com