Skip to main content

Questions fréquemment posées lors d’un entretien de sélection

Questions fréquemment posées lors d’un entretien de sélection
Untitled

Vous devez vous dire que l’entreprise dans laquelle vous vous rendez pour un entretien ne sait finalement pas grand-chose à votre sujet. Généralement, elle ne vous connaît qu’à travers votre CV et votre lettre et souhaite en un minimum de temps se faire une idée de votre personnalité. Outre une série de questions standard classiques, la personne qui vous interviewe vous posera aussi quelques questions pièges embarrassantes. Non pas pour vous prendre en défaut, mais pour voir comment vous réagissez à certaines questions. Vous trouverez ci-dessous une série de questions qui reviennent souvent et que vous pourrez ainsi préparer, au cas où�

L’entretien de sélection vous offre par ailleurs une occasion supplémentaire de montrer votre intérêt pour la fonction. En posant les bonnes questions critiques, vous montrez que vous avez déjà examiné de plus près l’entreprise et la fonction et que vous êtes enthousiaste. Vous voulez en effet tout savoir!  

Préparez-vous donc toujours aux questions que l’on est susceptible de vous poser et à celles que vous pouvez vous-même poser.

Où vous voyez-vous d’ici cinq ans ?

Cette question n’est pas destinée à vérifier si vous êtes disposé à travailler cinq ans dans cette entreprise, mais a découvrir quelles sont vos ambitions et à voir si vous avez déjà songé à votre carrière. Veillez donc à pouvoir expliquer clairement quel est votre objectif pour les cinq années à venir. Veillez en tout cas à souligner le rôle important que joue l’entreprise dans ce plan de carrière. Dites que vous souhaitez évoluer et que c’est possible au sein de cette entreprise. Et ne dites surtout pas que cette entreprise n’est qu’une étape ou qu’elle ne vous servira qu’à acquérir de l’expérience.

Pourquoi exactement avez-vous posé votre candidature à cette fonction ?

Veillez à avoir établi préalablement une petite liste des raisons pour lesquelles vous sollicitez cette fonction. Commencez par les mettre par écrit et ce n’est qu’ensuite que vous verrez si vous êtes parvenu à les exprimer correctement. Veillez à avoir au moins trois arguments ! 

Pourquoi avons-nous précisément besoin de quelqu’un comme vous ?

Soulignez les raisons pour lesquelles vous trouvez cette fonction intéressante et dites pourquoi vous pensez que vos qualités conviennent parfaitement à cette fonction. Ne soyez pas trop modeste, mais ne sucer pas les qualités de votre pouce� Un bon recruteur approfondira toujours sa question. Veillez aussi à toujours préparer cette question. Premièrement, pour pouvoir donner une réponse aussi correcte que possible mais aussi, deuxièmement, pour vous rendre compte vous-même si cet emploi vous convient effectivement.

Quelles sont vos qualités ?

Vendez-vous, grossissez vos qualités et donnez des exemples clairs. Si vous avez un jour gagné un concours de slogan et que vous voulez mettre en évidence votre créativité, mentionnez-le comme exemple.

Selon vos amis, quels sont vos défauts ?

Les faiblesses ne sont pas toutes, par définition, mauvaises. Savoir reconnaître ses faiblesses est également une qualité ! Tant que vous pouvez indiquer que vous en êtes conscient et que c’est pour vous un défi que d’améliorer ces faiblesses. Il est cependant préférable de passer sous silence les vraies faiblesses (du genre « j’arrive toujours en retard au travail »).

Éprouvez-vous des difficultés à travailler sous les ordres d’un supérieur ?

Dans la plupart des fonctions, on travaille sous les ordres d’un supérieur et il n’est dès lors pas recommandé de répondre à cette question par la négative. Dites que cela ne vous pose aucun problème de recevoir des ordres, mais soulignez naturellement aussi que vous êtes un travailleur autonome, qui sait prendre des initiatives. 

Voyez-vous un inconvénient à avoir des heures de travail irrégulières ?

Faire des heures supplémentaires n’est pas agréable, mais vous n’avez pas envie de passer pour un travailleur accroché à son 9-17. Par ailleurs, l’employeur moderne est également intéressé par des travailleurs qui ont un large champ d’activités. Si vous avez des obligations ou des hobbies intéressants en soirée, soulignez que vous ne voyez en principe pas d’inconvénient à avoir des horaires irréguliers, mais que ces obligations et hobbies sont également importants.

La flexibilité est l’une des caractéristiques importantes que doit posséder un travailleur. Montrez que vous n’êtes pas rigide en donnant un bon exemple d’une situation où vous vous êtes facilement adapté à l’évolution des circonstances. Songez à vos fonctions précédentes, dans le cadre desquelles vous deviez peut-être effectuer de nombreuses tâches différentes. Ou à un changement du contenu de votre fonction. Ou encore à une fusion ou une restructuration à laquelle vous avez fait face sans problème.  

Vos ambitions : que pensez-vous réaliser chez nous ?

Montrez que vous avez réfléchi à l’évolution de votre carrière ? Souligner le rôle important que joue l’entreprise dans ce plan de carrière. Dites que vous souhaitez évoluer et que c’est possible au sein de cette entreprise. Et ne dites surtout pas que cette entreprise n’est qu’une étape ou qu’elle ne vous servira qu’à acquérir de l’expérience.

L’esprit de décision : êtes-vous quelqu’un qui arrive généralement à prendre rapidement une décision ? Donnez un exemple.

Une entreprise n’aspire pas à engager des travailleurs indécis et hésitants. Surtout si la fonction à pourvoir est une fonction dirigeante. Mais si vous n’avez pas vraiment l’esprit de décision, vous pouvez dire que vous prenez vos décisions « après mûre réflexion ». Une décision rapide n’est pas forcément une bonne décision. Montrez que vous êtes conscient des deux faces de cette « médaille ».

La créativité : vous considérez-vous comme étant créatif ?

Par créativité, on n’entend pas seulement le fait de savoir bricoler ou imaginer des textes publicitaires originaux. Il s’agit aussi d’avoir un esprit créatif et de pouvoir élaborer des solutions créatives au sein d’une entreprise. Songez à un exemple où, dans votre emploi précédent, vous avez résolu un problème épineux de manière créative. Ou, si c’est votre premier emploi, cherchez un exemple datant de vos études, de votre stage ou d’un job d’étudiant. Et si, en plus, vous êtes créatif sur le plan musical ou linguistique et que vous avez déjà remporté des succès dans ces domaines (vous avez gagné un concours de musique ou de slogans), n’hésitez pas à en faire mention.  

L’audace : quel est le plus grand risque que vous ayez jamais pris dans votre vie ?

Montrez que vous avez du courage et que vous ne fuyez pas les problèmes. L’entreprise n’attend cependant pas des récits de prises de risques inconsidérés. Rouler à 200 km/h avec des pneus usés sur une route fort fréquentée ne sera certainement pas apprécié, même si cela requiert de l’audace.

L’enthousiasme : vous ne me paraissez guère enthousiaste à l’idée d’exercer cette fonction�

Évitez que l’on ait des doutes concernant votre enthousiasme et, donc, que l’on vous pose cette question. Montrez clairement que vous souhaitez obtenir l’emploi et mettez en évidence ce qui vous attire dans cette fonction.

Faites aussi apparaître que vous êtes un travailleur motivé en parlant de manière positive de votre fonction précédente ou actuelle. Expliquez qu’il est important à vos yeux de pouvoir vous épanouir dans une fonction et pensez à un bon exemple pour la fonction que vous envisagez. Faites le lien entre vos qualités et le contenu de la fonction.


Back to top