Skip to main content

Négocier son contrat

Négocier son contrat

1. Les éléments du contrat

Comme tout contrat, le contrat de travail présente des éléments négociables et d'autres que vous serez obligés d'accepter. Pour obtenir le contrat le plus favorable possible, il vous faut négocier avec finesse. Voici quelques éléments qui vous y aideront.

Les éléments négociables d'un contrat sont :

  • La rémunération et tous ses éléments
  • La période d'essai
  • Le préavis (démission/licenciement)
  • La clause de non concurrence

Les composantes d'un contrat que vous ne pouvez négocier sont :

  • Le temps de travail
  • Vos horaires de travail
  • La durée de vos congés payés
  • Votre statut et votre coefficient hiérarchique
  • La Convention collective dont l'entreprise dépend


2. Quand et avec qui négocier?

Dans la mesure du possible, négociez avant de démissionner de l'entreprise que vous voulez quitter. Tentez d'abord de négocier avec le responsable opérationnel qui vous recrute, puis avec la Direction des ressources humaines.

Évitez de négocier dès votre premier entretien. Plus vous avancerez dans le processus de recrutement, plus l'intérêt de l'entreprise pour vous sera élevé, et meilleure sera votre marge de négociation.

Vous pourrez peut-être négocier quand vous serez en poste - et donc en position de force puisque l'entreprise aura normalement rejeté les autres profils intéressants -, mais c'est un jeu dangereux ! Le recruteur pourrait vous trouver déloyal et vous en vouloir.

De même, si vous êtes recruté par le biais d'un cabinet spécialisé, ne tentez pas de négocier avec son recruteur - il pourrait ne pas retenir votre candidature. Attendez d'être présenté à l'entreprise qui recrute pour négocier en direct avec les décisionnaires!

3. Évaluer un contrat

Avant de négocier les éléments de votre contrat, il vous faut en comprendre les implications :

  • Le statut : y sont liés :

- votre salaire 
- votre coefficient hiérarchique 
- vos cotisations de retraite complémentaire 
- la durée de votre période d'essai 
- la durée de votre préavis de démission/licenciement

De votre statut dépend donc votre degré d'autonomie!

  • La clause de non concurrence : elle peut avoir des effets sur votre prochain emploi puisqu'elle vise à vous empêcher de concurrencer, dans le futur, l'entreprise qui vous embauche. Essayez d'en minimiser l'étendue (en matière de temps, d'espace et d'activité professionnelle).

  • La clause de mobilité : exigez que cette clause soit la plus restreinte possible, car sinon vous pouvez être amené à déménager pour suivre votre entreprise


Quand vous négocierez, mettez ces trois éléments en balance avec le salaire qui vous est proposé!

4. Négociez!

Gardez à l'esprit que vous avez une valeur et que négocier votre contrat en est la preuve. Même si vous n'obtenez rien, vous aurez prouvé à votre employeur que vous connaissez vos atouts et savez les défendre!

Si votre négociation aboutit, demandez que l'on rédige un avenant à votre contrat qui précisera tout ce que vous aurez obtenu!


Back to top