Skip to main content

Lettre de motivation: Conseils pour le contenu

Lettre de motivation: Conseils pour le contenu
Form to

Concevez votre lettre de motivation en veillant à une structure claire, un message évident, le respect de la vérité et une certaine implication. N’oubliez à aucun moment votre objectif : vous voulez ce poste. Vous voulez amener le recruteur à lire votre lettre jusqu’au bout et celle-ci doit l’amener à étudier votre dossier de candidature.

Structurez votre lettre aussi bien pour l’œil que pour le contenu en trois parties :

1. Introduction

C’est souvent le premier pas qui coûte, mais ce n’est pas forcément nécessaire. Une fois bien préparé, vous arriverez sans problème à vous lancer. Si l’offre d’emploi indique le nom d’un interlocuteur, adressez votre courrier directement à cette personne. Entrez directement dans le vif du sujet, sans explications préalables laborieuses : dans la ligne réservée à l’objet, vous avez déjà mentionné l’offre d’emploi à laquelle vous répondez.

Exemples :

Monsieur
C’est avec intérêt que j’ai pris connaissance de l’offre d’emploi mentionnée ci-dessus par laquelle vous recherchez un contrôleur de gestion.

Monsieur
L’offre d’emploi publiée dans le quotidien cité en objet par laquelle vous recherchez un brand manager a attiré mon attention.
 

Si vous avez au préalable pris contact par téléphone avec l’interlocuteur indiqué, vous pouvez vous référer directement à cet entretien dans l’introduction :
 
Monsieur
Merci beaucoup pour l’aimable entretien d‘hier. Comme convenu, vous recevrez sous ce pli mon dossier de candidature pour l’emploi « assistant de la direction des ventes ».

Commencez ensuite directement à expliquer pour quelles raisons vous êtes le candidat idéal. Etablissez un lien direct entre l’emploi vacant et votre personne…

Compte tenu de mes trois années d’expérience dans la gestion de projet chez …, je réponds exactement aux critères définis.

… et décrivez brièvement vos activités actuelles ou votre formation si vous démarrez votre parcours professionnel.

J’ai fait connaissance des domaines … et … et j’ai pu me familiariser avec … . Ma dernière activité a été la gestion du projet … chez ….

2. Partie centrale

Dans la partie centrale, il s‘agit de faire ressortir les compétences clés qui répondent exactement au profil défini pour l’offre d’emploi en question. En lisant ce paragraphe de votre lettre de motivation, le recruteur doit conclure : « Voilà éventuellement la bonne personne pour cet emploi ».

Les qualifications que vous avez à proposer en sus, pour ainsi dire « en prime », sont indiquées dans votre curriculum vitae et les autres éléments de votre dossier de candidature. Il est donc inutile de les noter dans la lettre.

Exemples de partie centrale :
 
J’ai pu me familiariser avec … ce qui m’a permis d’approfondir mes connaissances dans le domaine de …. J’ai ensuite eu l’occasion de mettre cette expérience en œuvre en animant le projet … dans mon entreprise actuelle.

Dans ma fonction de gestionnaire de réseau auprès de la société XXX SA, j’étais responsable d’un réseau de plus de 100 postes informatiques. La sécurité informatique et l’initiation des nouveaux embauchés au maniement de leur poste faisaient également partie de mes tâches.

Evitez les phrases vides du type « Je ne crains pas d’être fortement sollicité et je suis très motivé… ». Votre futur employeur n’attend rien d’autre de vous !
Il vaut mieux parler de missions qui mettent bien en évidence que vous ne craignez pas une charge de travail hors du commun et que vous vous mettez avec beaucoup d’engagement à la tâche. 

Exemple :

Au cours des cinq dernières années, en plus de mes tâches régulières, j’ai conduit un projet spécial. Avec une équipe de cinq personnes à mes côtés, j’ai réalisé avec succès la conversion de notre réseau informatique interne sur …, pour des raisons d’organisation interne exclusivement le soir et le week-end.

Puis, mentionnez brièvement l’attrait particulier de l’emploi vacant.

Les atouts particuliers de la mission décrite sont pour moi également le travail en équipe et le degré élevé de mobilité.
 
Finalement, informez le recruteur sur la date à laquelle vous pourriez commencer à travailler pour la nouvelle société. Ne mentionnez vos prétentions salariales que si cela est expressément demandé dans l’offre d’emploi et même dans ce cas, c’est un sujet délicat dont il vaut mieux parler lors de l’entretien d’embauche. A vous de décider ! Toutefois, si vous le faites, indiquez une fourchette plutôt qu’une somme définie.

Exemple :

Quant à mes prétentions salariales, l’intérêt du poste passe certainement avant la rémunération, mais je me situe dans une fourchette de … à … euros. Je pourrais commencer dès le … dans votre entreprise.

Je suis actuellement encore sous contrat. Mon délai de préavis est de trois mois, je pourrais donc commencer dès … à travailler pour votre entreprise.

3. Conclusion

Dans la dernière partie de votre lettre de motivation, vous écrirez que vous espérez être invité à un entretien d’embauche. Evitez d’utiliser trop de verbes au conditionnel et des mots vides de sens du type : « Je serais extrêmement heureux d’être invité à un entretien d’embauche dans votre honorable entreprise… ».
Ecrivez plutôt :

Je serais heureux de vous rencontrer dans un entretien d’embauche. 

Si vous souhaitez écrire autre chose que la formule consacrée, vous pouvez par exemple avoir recours au texte suivant :

Vous pourrez vous faire une idée plus précise des points forts et points faibles dans un entretien personnel. Je me réjouis de recevoir votre invitation.

(Réseau Monster / Juillet 2009)  

<<< Lettre de motivation: les basiques

Back to top