Skip to main content

Les clés d'un CV efficace

Les clés d'un CV efficace

Évitez les formulations vagues et personnalisez votre curriculum vitæ en fonction de chaque employeur. Si les demandes d'emploi par e-mail ne suscitent pas les résultats escomptés, c'est souvent parce que les postulants n'ont pas respecté cette règle. Chaque fois que vous envoyez un curriculum vitæ standard (par l'intermédiaire d'une agence, du mail ou d'un ami qui transmet votre dossier dans son entreprise), vous ratez une belle et importante occasion de reformater votre présentation en fonction du poste visé.

Soyez précis dans vos demandes. Si vous mentionnez, par exemple, que vous comptez à la fois étudier et travailler à plein temps, certains employeurs élimineront automatiquement votre candidature. Soyez concis. Limitez-vous à une page (deux maximum), à moins que vous ne postuliez pour un emploi dans une université, un centre de recherche ou dans le domaine des arts et des lettres.

Il y a deux sortes de CV : les C.V abrégés et les CV exhaustifs.
Ces derniers sont habituellement destinés aux employeurs qui désirent tout savoir de vous (études, enseignement, écrits, recherches, expositions, etc.). Par contre, certains recruteurs préfèrent lire une version abrégée de ce document, qui relate vos compétences et vos réalisations dans leurs grandes lignes, et qu'ils approfondiront au moment de l'entretien. Si vous les noyez sous un flot de renseignements, vous risquez de ne jamais être convoqué à l’entretien.

À l’attention des étudiants et des jeunes diplômés :
placez la rubrique " Études et diplômes " en haut de votre CV et, afin de l’étoffer et de lui donner plus de poids ; indiquez les cours que vous avez suivis dans le cadre de ces études. Si vous êtes jeune diplômé et que vous avez peu d'expérience, remplacez la rubrique " Expériences professionnelles " par une rubrique " Formation ", dans laquelle vous pourrez inclure vos stages, vos projets scolaires et d'autres cours hors programme. Tâchez de découvrir quelles sont les compétences recherchées par l'employeur et mettez-les en vedette. Si vous manquez d'expérience professionnelle, créez une rubrique " Points forts " ou " Résumé des compétences " pour valoriser votre candidature.

Utilisez des substantifs – " organisation d'une campagne pour les élections étudiantes ", " publication d'un journal étudiant sur Internet ", " mise en place et suivi de réunions hebdomadaires pour des étudiants faisant partie de groupes minoritaires ", " direction d'une collecte de charité " –. Utilisez un style télégraphique ; vous n’êtes pas en train d’écrire un roman. Utilisez des dates pour baliser les étapes importantes, plutôt que de mentionner vaguement " pendant un an ".

Évitez les fautes d'orthographe et de présentation.
Sinon, votre CV gagne un " voyage tous frais payés " pour la corbeille à papiers. N’OUBLIEZ JAMAIS DE VOUS RELIRE – deux fois valent mieux qu’une. Les erreurs d'inattention surviennent souvent lorsque vous vous y prenez à la dernière minute. Donnez-vous suffisamment de temps pour bien rédiger vos lettres et vos CV.

Adaptez vos objectifs professionnels au poste, ou bien évitez de les mentionner.
Les objectifs vous serviront si vous faites un lien entre vos compétences et le poste visé, mais vous ne ferez qu’agacer le recruteur avec des généralités du type " Je cherche un emploi stimulant qui corresponde à ma formation et à mes compétences ". Un recruteur accorde en moyenne sept secondes à la lecture d’un CV ; ne gaspillez pas ces précieuses secondes avec de telles inepties.


Back to top