Skip to main content

Les 3 questions de l'entretien de recrutement

Les 3 questions de l'entretien de recrutement

George Bradt, un consultant auteur de « The New Leader's 100 Day Action Plan», estime qu’il n’y a que trois questions à l’entretien de recrutement :
Pouvez-vous faire ce travail ?
Allez-vous adorer ce travail ?
Pourrons-nous supporter de travailler avec vous ?

Avez-vous les compétences ?

Pour le recruteur, le CV apporte bien sûr une trame qui décrit l’histoire du candidat. Mais lors de l’entretien, il faut trouver des exemples qui démontrent que la personne est capable de réaliser ce que l’entreprise attend d'elle. Il faut savoir quels ont été ses succès dans ses précédentes expériences, et jauger son adaptabilité, sa capacité à passer d’une grosse entreprise à une PME, par exemple.

Pour le candidat, il est important d’écouter avec attention pour détecter les compétences que l’employeur recherche, en plus de mettre en valeur les compétences qu’il possède et qu’il a identifiées comme compétences-clés pour le poste lors de ses recherches concernant l'emploi en question. « Si vous demandez à l’employeur quels sont ses besoins, ses problèmes et ses défis, il vous le dira, en général », affirme Ford R. Myers, un coach pour les cadres. « Vous devez alors écouter attentivement pour détecter les mots clés, les mots qui évoquent des qualités ». Ensuite, il faut trouver des histoires qui permettent de démontrer que l’on a ces qualités. Idéalement, lors de sa préparation à l’entretien de recrutement, le candidat aura écrit ces exemples et se sera entraîné à les rapporter d’une façon brève qui leur permettra d’être clairs et percutants.

Etes-vous motivé pour réussir ?

Pour le recruteur, il est inutile de poser la question de sa motivation au candidat, puisqu’il va répondre dans tous les cas par l’affirmative. La motivation d’un candidat se mesure à sa préparation à l’entretien. Comprend-il la teneur du poste, et son rôle dans l’entreprise ? A-t-il déjà réfléchi à certains points du poste, ou répond-il à la volée aux questions que vous lui posez ?

Pour le candidat, il est important de se préparer en faisant des recherches qui vous fourniront les informations qui prouveront votre motivation, et vous permettront d'expliquer comment le poste en question s'intégrera dans votre plan de carrière. Recherchez les articles concernant l’actualité de l’entreprise, et montrez que vous vous sentez engagé. Posez des questions à propos de l’histoire de la société, de sa culture, et de ses valeurs, et non pas sur des sujets matériels, comme le salaire ou les avantages inclus.

Êtes-vous le bon candidat ?

C’est la question la plus difficile, parce qu’elle est particulière à chaque employeur.

Pour le recruteur, il faut vérifier que les valeurs du candidat sont communes avec celles de l’entreprise. Quelle est son éthique de travail ? Sont-elles compatibles avec les vues de l’entreprise concernant la manière de travailler ? Quel est son esprit d’équipe ? On peut organiser une rencontre entre le candidat et les employés avec lesquels il sera appelé à travailler pour observer les interactions, et juger de la "chimie" correspondante, aussi bien que pour recueillir le ressenti des salariés.

Pour le candidat, le mieux est de se trouver des références qui pourront attester que l’on est le candidat idéal pour cette entreprise.  

(Source: Fortune)

Lisez aussi:
Osez la passion à l'entretien de recrutement
Questions fréquemment posées lors d’un entretien de sélection